Livres qui ont changé ma vie

#Livres , #Degré 0

Dans cet article je vous parlerai du développement personnel : du point de vue orthodoxe versus point de vue mondain.

Et par la suite, je vous partagerai les 4 livres de développement personnel (évidemment, du point de vue orthodoxe) qui m’ont marqué le plus.

Beaucoup de gens ont entendu parler du « développement personnel » dans le sens moderne (et mondain) de cette expression. Voici le descriptif de cette notion par une poétesse russe Lilia Licitchouk, qui vit dans la région de Koursk :

FRONTIÈRES DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

                       Les limites de la croissance personnelle

                       Parfois ne sont pas facilement définissables.

                       Mesure ton espace,

                       Et fais confiance à ta force intérieure.


                       Tu trouveras les réponses en toi-même,

                      Mais en même temps, veille sur tes frontières !

                       Ne marche pas sur les plates-bandes des autres,

                       Prends soins de nettoyer ton espace.


                       Maîtrise tes propres émotions,

                       Ne décharge pas tes responsabilités sur les autres.

                       Libère-toi du superficiel, du désordre, des illusions,

                       Fais cela uniquement dans ton espace.


                       Ne juge pas ton voisin,

                       Ne fais pas d’ingérence dans sa vie.

                       Laisse-lui cultiver son jardin,

                       Et ainsi créer son destin.


                       Aime les gens, et accepte-les,

                       Mais ne sois pas hypocrite,

                       Sache dire « non », aussi bien que « oui »

                       Pour qu’il n’y ait pas de malentendu.


                       Et que sur toi ne retombe

                       La cause des échecs des autres.

                       Ayant donné ta parole – confirme la par l’action,

                       Ne la transgresse jamais.


                       Tu pourras t’accomplir dans ce monde,

                       Mais il ne faut pas que ton « égo » devienne ton idole.

                       Tout simplement – protège tes frontières,

                       A toi de décider, de vivre, et de créer.


                       Sois fidèle à tes valeurs,

                       Et tu seras récompensé dans ta vie :

                       Persévérance, réalisme,

                       Gratitude et optimisme.

Mais cette même notion du « développement perso » peut-être également appliquée dans le sens orthodoxe. Pour moi, c’est de vivre pour progresser spirituellement selon les commandements évangéliques et la Tradition Orthodoxe, transmise par les apôtres et les saints pères de l’Église.

Le développement personnel orthodoxe est supérieur au développement personnel mondain : par sa finalité, par ses enjeux, par les moyens disponibles.

La finalité du Développement Personnel Orthodoxe (DPO) est de restaurer l’âme humaine par l’acquisition de la Grâce du Saint Esprit, pour avoir la vie éternelle – le paradis après la mort terrestre. Tandis que la finalité du Développement Personnel Mondain (DPM) est d’améliorer l’existence humaine sur la terre : habituellement – sur le plan matériel, et dans le meilleur de cas – sur le plan psychique. Dans le cas le plus défavorable – DPM enseigne la spiritualité démoniaque, comme les livres de Deepak Chopra, inspirés par l’hindouisme.

L’enjeu du DPO est la vie éternelle ou la mort éternelle. L’enjeu du DPM est le confort temporaire ou l’inconfort temporaire, tel que cela est présenté par ses promoteurs.

Les moyens disponibles du DPO sont les mystères de l’Église pour acquérir la Grâce de Dieu. Les moyens disponibles du DPM sont seules forces humaines.

Pour commencer à apprendre de ce qui est le « développement perso » du point de vue de chrétien orthodoxe, je peux recommander ici les 4 livres qui ont changé ma vie et qui peuvent changer la vôtre également.

Livre 1 :

Les écrits de l’ancien Silouane (+1938), extraits du livre « Starets Silouane du mont Athos ». Le titre en russe : Писания Старца Силуана (Из книги "Старец Силуан Афонский").

Je ne recommande pas le livre en entier, mais seulement les écrits propres du starets Silouane. C’est écrit très simplement par un paysan russe qui est devenu moine et qui n’a étudié ni au séminaire, ni à l’académie théologique. Par contre, il parle à partir de sa propre expérience spirituelle et des révélations du Saint Esprit. La vie monacale et l’accomplissement dans sa vie des commandements évangéliques remplacent très largement les études théoriques de théologie.

Livre 2 :

Livre « Ma vie en Christ » (Моя жизнь во Христе) du saint prêtre Jean de Kronstadt (Протоiерей Iоаннъ Сергiевъ +1908) ; Kronstadt est un faubourg de Saint-Pétersbourg.

Deuxième titre de ce même livre est : « Les minutes de sobriété et de contemplation spirituelle, du sentiment pieux, de la correction de l’âme et du calme en Dieu ».

Il s’agit des notes du carnet intime du prêtre, qu’il a prises pendant plusieurs décennies. Ce n’est pas présenté d’une manière structuré, mais cela a comme avantage d’être directement accessible. Dans ce livre vous trouverez les réflexions profondes sur la vie spirituelle de l’homme, sur ses forces et ses faiblesses, de la difficulté et de la joie de vivre selon Dieu. Avant les 2 révolutions de 1917, ce livre a eu plus de 10 éditions.

Saint Jean – l’un des grands saints de l’Église Orthodoxe de la fin du XIXème et du début du XXème siècle – était connu de tous : des simples ouvriers, paysans, matelots, jusqu’à l’aristocratie.

À la place d’une introduction, saint Jean mit cette petite note : « Je n’écris pas de prologue pour cette publication : je souhaite que l’ouvrage parle de lui-même. Tout ce qu’il contient n’est rien d’autre que l’illumination de mon âme par la Grâce de Dieu, que j’ai obtenue dans les moments d’attention à moi-même et d’auto-examen, spécialement pendant la prière. Lorsque je pouvais, j’ai noté les pensées et les sentiments, inspirés par la Grâce, et de ces notes durant plusieurs années s’est composé le livre. Le contenu du livre est très varié, comme les lecteurs le verront, si jamais il y a des lecteurs. Je les laisse juges du contenu de cette édition. ».

Ces notes sont les vivants témoignages de l’âme, éclairée par Dieu.

Livre 3 :

Livre « Chemin vers le salut. Bref essai de l’ascétique » (Путь ко спасению. Краткий очерк аскетики) de l’évêque Théophane le Reclus (+1894).

Comme ce livre n’est pas encore traduit en français, je vous présente ici sa table de matières :

Partie I. Début de la vie chrétienne

1.     Comment la vie chrétienne commence en nous ?

2.     Le mystère du baptême comme le début de la vie chrétienne

Partie II. Début de la vie chrétienne par le mystère du repentir

1.     L’état du pécheur

2.     L’action de la grâce Divine

3.     Le réveil du pécheur du sommeil du péché

4.     Actions exceptionnelles de la grâce Divine dans le réveil du pécheur du sommeil du péché

5.     Ordre habituel d’acquisition du charisme de la grâce Divine initiale

6.     Élévation de l’esprit jusqu’à décision ferme d’abandonner le péché et de plaire à Dieu

7.     Aide de la force d’en-haut pour la vie agréable à Dieu dans les mystères du repentir et de la communion

Partie III. Comment la vie chrétienne s’accomplit, mûrit et se fortifie en nous

1.     Persévérer dans l’esprit du zèle selon Dieu

2.     Indication des exercices qui favorisent l’affermissement dans le bien des forces psychiques et corporelles de l’homme

3.     Les règles du combat contre les passions

4.     Les débuts sur le chemin qui élève vers une communication personnelle avec Dieu

C’est un livre qui présente la spiritualité orthodoxe d’une manière plus académique, comparée avec celle du « Starets Silouane du mont Athos » et de « Ma vie en Christ » de saint Jean de Kronstadt.

Livre 4 :

Saint moine Jean du Sinaï (Οσίου Ιωάννου του Σιναΐτου), également surnommé « Climaque » à cause du titre de son livre (« klimax » veut dire « échelle »), vécut à la fin du VIème siècle et au début du VIIème.

« L’Échelle Sainte » (Ουρανοδρόμος Κλίμαξ) est le livre unique de saint Jean Climaque. Mot-à-mot le titre de ce livre veut dire : « l’échelle qui constitue le chemin vers les cieux ».

Ce livre est fondamental pour ceux qui veulent dans leur vie accomplir les commandements évangéliques.

Les 30 chapitres du livre représentent les 30 degrés d’avancement sur le chemin céleste qui sont les 30 marches de l’échelle pour monter de vertu en vertu pour arriver à l’accomplissement spirituel.

On peut regrouper les « degrés » de l’ÉCHELLE SAINTE de la manière suivante :

La résistance contre les vanités de ce monde : chapitres 1 à 4.

Les peines sur le chemin vers la vraie béatitude : chapitres 5 à 7.

La lutte contre les vices et les défauts humains : chapitres 8 à 17.

Franchissement des obstacles dans la vie ascétique : chapitres 18 à 26.

La paix de l’âme : chapitres 27 à 29.

Le sommet du chemin – union de vertus : chapitre 30.

Tel est le chemin vers l’éternité bienheureuse !

D’après l’avis d’une personne qui je connais bien, et qui s’est engagé lui-même en tant que moine dans l’Eglise Orthodoxe, sur l’ensemble du livre« L’ÉCHELLE SAINTE » – pas plus que 10% du texte ne peut être appliqué par les chrétiens vivant dans le monde. Ce livre était initialement destiné aux moines, mais c’est un manuel de spiritualité (une référence) qui montre également les bases de la spiritualité orthodoxe.

Si vous voulez obtenir plus d’information à propos de l’ÉCHELLE SAINTE vous pouvez consulter l’article sur cette page :
https://www.pravoslavie.fr/blog/20/60-citations-de-saint-jean-climaque

Lecture pour la suite :

Voici ce que je pense du développement personnel en tant que chrétien orthodoxe. Et vous avez pu voir ma sélection des 4 livres que je considère comme développement personnel véritable.

Une fois que vous avez lu, et relu, et pratiqué selon votre mesure ces 4 livres, j’attire votre attention sur tous les livres de l’auteur suivant : saint Ighnaty (Ignace), évêque de Stavropol et du Caucase (+1867). Saint Ighnaty est né dans la famille de Briantchaninov, appartenant à la noblesse russe. Il est devenu moine malgré la résistance de sa propre famille et de la haute société. Il n’a pas fait des études académiques de théologie. Mais il lisait les saints pères de l’Église Orthodoxe et appliqué leurs enseignements dans sa vie.

Conclusion :

Pour résumer la différence entre l’approche orthodoxe et l’approche mondaine, je souhaite vous offrir une citation tirée du livre « Evergetinos » (Parole et exemples des anciens. Recueil ascétique de Paul Evergetinos) :

« Dieu évalue nos actions d’après nos intentions. L’Écriture dit en effet : « que le Seigneur te donne selon ton cœur » (Psaume 19:5). Il en est qui pratiquent, semble-t-il, un commandement alors qu’ils obéissent à une passion, et dont les pensées perverses annulent la bonne action.

En toutes nos actions, Dieu examine le propos pour déterminer si nous agissons pour l’amour de Lui ou pour un autre motif. Quand tu entends l’Écriture déclarer : « Tu rendras à chacun selon ses œuvres » (Psaume 61:13), comprends que Dieu récompense non pas les actions faites dans une mauvaises intention, mêmes si elles sont bonnes en apparence, mais, à l’évidence, celles qui ont un bon propos. Car le jugement de Dieu ne porte pas sur les actes eux-mêmes, mais sur l’intention qui a présidé à l’action.

Bien des actions humaines sont bonnes en elles-mêmes, mais certaines peuvent cesser de l’être en raison de leur motif. Ainsi, le jeûne, les veilles, la prière jointe au chant des psaumes, l’aumône, l’hospitalité sont en soi de bonnes actions mais, lorsqu’elles sont pratiquées par vaine gloire, elles cessent de l’être. ».

Au final, pour comprendre la différence entre ces 2 approches (DPO et DPM), il faut s’abreuver à la source des livres écrits par les saints pères orthodoxes ; ainsi l’âme percevra la puissance de mots parfois simples en apparence, mais qui étant inspirés par le Saint Esprit sont vivants, et ont un cheminement et une action dans l’âme qui dépassent notre propre intellect.