Ce site existe depuis 2018 et pour l'année 2023, j'ai un projet de lancer ma propre maison d'édition

Présentation de la maison d’édition « Pravoslavie »

Les éditions « Pravoslavie » publient des ouvrages (traduits du russe, du grec et du roumain) des grands auteurs du christianisme orthodoxe encore inédits en français. Les grands classiques ainsi que les best-sellers des pays orthodoxes (meilleures ventes de livres sur le christianisme orthodoxe). 

La mission de la maison d’édition « Pravoslavie » : aider les lecteurs francophones de connaître la richesse de l'orthodoxie à partir des sources authentiques.

Dans un premier temps, les éditions « Pravoslavie » se concentrent sur les auteurs suivants : saint Ignaty (Briantchaninov), saint Théophane Le Reclus, saint Tikhone de Zadonsk, saint Dimitri de Rostov.

Ci-après je vous présente les principales collections de ma future maison d'éditions :

Sainte Écriture

Bible. Exégèse.

Héritage patristique

Pères de l’Eglise. Catéchisme. Écrits concernant l'histoire de l’Église et la vie spirituelle.

Offices, liturgies, prières

Livres de prière. Psautiers. Textes liturgiques. Liturgies de de saint Jean Chrysostome et de saint Basile le Grand. Explications de la Liturgie. Calendrier liturgique orthodoxe.

Vies de saints

Saint Dimitri, évêque de Rostov, est l'auteur de l'hagiographie le plus connu en langue russe. Biographies des saints canonisés par l'Église Orthodoxe.

Famille orthodoxe

Livres pour les parents. Livres pour les enfants. École à la maison.

Apologétique

Défense de l'Orthodoxie.

L'objectif est de devenir l'éditeur principal
de livres sur l'orthodoxie en francophonie

Cette maison d'édition est spécialisée sur le christianisme orthodoxe.
Des sources incontestables pour la transmission fidèle.

988

L'année baptême collectif de Russie. Depuis - la civilisation russe s'est développé comme une civilisation orthodoxe ; en tant que telle, elle a produit beaucoup d'écrits qui ne sont pas encore traduits en français.  

En savoir plus

1816

C’est en 1816, qu’un lieu de culte, de tradition orthodoxe russe, est ouvert durablement à Paris. Peu après, en 1821, à Marseille, une chapelle orthodoxe est ouverte pour la communauté grecque.

En savoir plus

1920

C’est d’abord l’émigration russe, après la Révolution de 1917, qui constitue longtemps le plus grand nombre d’orthodoxes. Environ 200 000 réfugiés se sont établis en France et l’on compte jusqu'à 200 lieux de culte de tradition russe ouverts durant la période de l’Entre-deux-guerres. S’y ajoute l’émigration grecque, notamment de l’Asie Mineure dans les années 1920.

En savoir plus