La lecture des saints Pères

#Degré 1 , #Livres

Auteur : Saint Ignace (Ignaty) Bryantchaninov (+1867)


L’homme est beaucoup influencé par la communauté, par la conversation avec son prochain. La conversation et la connaissance d'un savant transmettent beaucoup de connaissances ; avec un poète, beaucoup de pensées et de sentiments exaltés ; avec un voyageur, beaucoup d'informations sur les pays, sur les caractères et les coutumes des peuples. Il est évident que la conversation et la connaissance des saints communiquent la sainteté. « Avec le saint, tu seras saint ; et avec l'homme sans reproche, tu seras sans reproche ; avec un élu, tu seras l'élu » (Ps 17:26-27).


Désormais, au temps de cette courte vie terrestre, que l'Écriture n'a même pas appelée « vie », mais plutôt « cheminement », faisons la connaissance des saints. Veux-tu appartenir à leur société céleste, veux-tu participer à leur béatitude ? Désormais, associes-toi avec eux. Quand tu sortiras de la maison du corps, alors ils te recevront comme leur propre connaissance, comme leur propre ami (Luc 16:9).


Il n'y a pas de connaissance plus proche, il n'y a pas de lien plus étroit, que le lien d'unité des pensées, l'unité des sentiments, l'unité du but (I Corinthiens 1:10).


Là où il y a unité de pensées, il y a inévitablement une unité d'âme, il y a inévitablement un but en commun, un succès identique dans la réalisation de son but.


Approprie-toi les pensées et l'esprit des saints Pères en lisant leurs écrits. Les saints Pères ont atteint le but : le salut. Et toi, tu atteindras cet objectif par le cours naturel des choses. En tant que personne d'une seule pensée avec les saints Pères et unanime avec eux, tu seras sauvé.


Le ciel a accueilli dans son sein béni les saints Pères. Par cela, le ciel a rendu témoignage que les pensées, les sentiments et les actions des saints Pères lui plaisent. Les saints Pères exposent leurs pensées, leur cœur, leur manière d’agir dans leurs écrits. Cela signifie que la Tradition patristique orthodoxe (les écrits des saints Pères) est la véritable orientation vers le ciel, dont témoigne le ciel lui-même.


Les écrits des saints Pères sont tous composés par l'inspiration ou sous l'influence du Saint Esprit. Un accord merveilleux est entre eux, merveilleuse est leur onction ! Celui qui est guidé par eux a, sans aucun doute, la guidance du Saint Esprit.


Toutes les eaux de la terre coulent dans l'océan, et il se peut que l'océan serve de commencement à toutes les eaux de la terre. Les écrits des Pères sont tous unis dans l'Évangile ; ils ont tous tendance à nous enseigner l'accomplissement exact des commandements de notre Seigneur Jésus Christ ; de tous à la fois la source et la fin est le saint Evangile.


Les saints Pères enseignent comment aborder l'Évangile, comment le lire, comment le comprendre correctement, ce qui aide et ce qui empêche de le comprendre. Et donc, au début, occupe-toi de la lecture des saints Pères. Lorsqu'ils t’auront appris à lire l'Évangile, alors à partir de ce moment, lis directement l'Évangile.


Ne penses pas qu'il te suffit de lire seulement l'Évangile, sans la lecture des saints Pères ! C'est une pensée orgueilleuse et dangereuse. Il vaut mieux, que les saints Pères te conduisent à l'Évangile, comme leur enfant bien-aimé qui a reçu l’éducation et la formation préparatoires par intermédiaire de leurs écrits.


Tous ceux (et ça fait beaucoup de gens) qui ont rejeté de façon insensée et présomptueuse les saints Pères, qui sont venus sans leurs intermédiaire à l'Évangile, avec une audace aveugle, avec un esprit et un cœur impurs, sont tombés dans l'illusion fatale. L'Évangile les a rejetés : il ne donne accès à lui-même qu'aux humbles.


La lecture des écrits des Pères est la mère et la reine de toutes les vertus. De la lecture des écrits patristiques, nous apprenons la vraie compréhension de la Sainte Écriture, la foi droite, le mode de vie en accord avec les commandements de l'Évangile, la profonde estime que l'on devrait avoir envers les commandements de l'Évangile – pour le dire en un mot, on apprend le salut et la perfection chrétienne.


En raison de la diminution des instructeurs porteurs de l'Esprit (guides spirituels), la lecture des écrits des Pères est devenue le guide principal pour ceux qui souhaitent être sauvés et même atteindre la perfection chrétienne. (Règle de saint Nil Sorsky)


Les livres des saints Pères, comme l'un d'eux l'a exprimé, sont comme un miroir : en se regardant attentivement et fréquemment dans ces livres, notre âme peut voir toutes ses lacunes.


Encore une fois, ces livres sont comme une riche collection de moyens médicinaux : en eux l'âme peut chercher pour chacune de ses maladies un remède salvateur.


Saint Épiphane de Chypre a dit (dans Paterikon) : Un simple coup d'œil aux livres saints suscite une vie pieuse.


La lecture des saints Pères doit être minutieuse, attentive et constante : notre ennemi invisible, qui hait la voix de la confirmation (cf. Proverbes 11:15), hait surtout quand cette voix sort des saints Pères. Cette voix démasque les ruses de notre Ennemi, sa malignité, révèle ses filets, sa manière d’agir. C’est pourquoi l'Ennemi s'arme contre la lecture des Pères par diverses pensées orgueilleuses et blasphématoires, essaie de faire tomber l'ascète dans de vains soucis pour le distraire de cette lecture salvatrice. Pour le faire l'Ennemi combat l'ascète chrétien au moyen du découragement, de l’ennui, de l'oubli. 


De cette guerre contre la lecture des saints Pères, nous devrions conclure à quel point cette arme est salvatrice pour nous, tellement détestée par l'Ennemi. L'ennemi invisible fait tous les efforts pour l'arracher de nos mains.


Que chacun choisisse personnellement pour lui-même la lecture des Pères qui correspond à son mode de vie. Que l'ermite lise les Pères qui ont écrit sur la vie solitaire ; que le moine qui vit la vie cénobitique – lise les Pères qui ont écrit des instructions pour les moines cénobitiques ; que le chrétien qui vit dans le monde – lise les saints Pères qui ont prononcé leurs enseignements pour tout le christianisme en général. Que chacun, dans quelque état qu'il soit, puise une instruction abondante dans les écrits des Pères.


Il faut absolument que ta lecture corresponde à ton mode de vie. Sinon, tu seras rempli de pensées qui, bien que saintes, ne se réaliseront pas dans la réalité et te susciteront une activité infructueuse uniquement dans l'imagination et le désir. Ainsi, l'œuvre de piété qui correspond à ton mode de vie t’échappera. Non seulement tu deviendras un rêveur infructueux, mais tes pensées, étant en opposition constante avec ta sphère d'activité, donneront à coup sûr naissance à des troubles dans ton cœur, et à l'incertitude dans ta conduite, qui sont pénibles et nuisibles pour toi et tes proches.


Avec une lecture incorrecte de la Sainte Écriture et des saints Pères, on peut facilement dévier de la voie du salut vers des fourrés infranchissables et des abîmes profonds, ce qui s'est produit avec beaucoup. Amen.


Source en langue russe : https://www.paradosi.org/blog/11/chtenie-svyatykh